X
Panier
Livraison offerte en Europe
Valider le panier
satisfait ou remboursé sous 14 jours

Offre du moment : livraison offerte vers l'Europe

Maux de tête et douleurs cervicales. Quelles solutions ?

avril 25, 2020 6 minutes de lecture

Maux de tête et douleurs cervicales

Vous êtes souvent confrontés à ses 2 phénomènes, rarement indépendant ? Dans cet article vous allez découvrir les symptômes, les causes et les remèdes à ces 2 maux.

 

Les maux de tête

Vous avez l’impression que votre tête va éclater, vous vivez un véritable enfer, la migraine a encore frappé ! Environ sept millions de personnes en France souffrent de migraines.

Prendre jusqu’à six comprimés de paracétamol par jour n’est pas la seule solution, car des stratégies naturelles existent bel et bien.

Comme le précise Wikipédia, un mal de tête, appelé également céphalée, est une douleur locale ressentie au niveau de la boîte crânienne ou parfois de la nuque. Cette douleur peut être latérale, souvent unilatérale, ou bien diffuse et généralisée. Elle se manifeste de façon très variée par des sensations d'oppression ou de compression, de martèlement, enfoncement, brûlure, picotement, fourmillement, écrasement ; ainsi qu'une super-sensibilité au bruit et à la lumière.

Il existe plusieurs types de maux de tête dont les plus courants sont :

  • La migraine :

On parle de migraine quand la douleur touche un seul côté du crâne et que la puissance s’amplifie avec la pratique d’une activité physique. La migraine apparaît par crises pouvant aller de 4 à 24 heures ou plus et s’accompagne d’autres symptômes. C’est un type de céphalée chronique fréquente, invalidante, caractérisée par des maux de tête et des nausées. La migraine est trois fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. La migraine dite « commune » concerne 80 à 90 % des migraineux, elle est toujours précédée de signes qui peuvent mettre la puce à l’oreille.

Parmi les signes possibles, un changement d’humeur, de tonus musculaire (coup de mou/hyperactivité), de comportement alimentaire (fringale/dégoût) et parfois une hyper-excitation généralisée. La douleur varie d’une crise à l’autre : mal aux yeux, aux tempes ou derrière la tête. Généralement sont associés des nausées, des vomissements, une sensibilité accrue au bruit, aux odeurs ou à la lumière et l’impression que le cœur bat dans la boîte crânienne.

  • La céphalée de tension

Une céphalée de tension est un type particulier de mal de tête, souvent chronique, non pulsatile (contrairement aux migraines). Elle peut avoir différentes origines, due à des problèmes musculaires et squelettiques cervicaux, psychosomatique ou encore liée au stress. Les mécanismes de la céphalée de tension restent mal connus. Les céphalées de tension sont diffuses et n’ont pas de localisation précise.

Migraines

 

Un mécanisme qui reste mystérieux

Le mécanisme de la migraine n’est pas encore formellement établi. Certains pensent à un problème circulatoire cérébral. En particulier un mauvais retour veineux qui aurait tendance à favoriser une accumulation du sang veineux au niveau de la tête.

D’autres pensent à une libération de neuromédiateurs au niveau du circuit de la douleur :

  • Excitation des récepteurs NMDA (N-méthyl-D-aspartate)
  • Baisse de la sérotonine
  • Augmentation de la substance P (neuropeptide ayant des fonctions de neurotransmetteur et de neuromodulateur).
Il est aussi possible que les problèmes veineux entraînent la libération de neuromédiateurs…

 

Il n’a pas été retrouvé de gène (hérédité) responsable de la migraine. En revanche, il existe une prédisposition familiale dans environ 70 % des cas. Mais en plus de cette prédisposition, on trouve d’autres facteurs de risque :

  • Le stress, les émotions, les chocs émotifs,
  • L’insomnie et le manque de sommeil,
  • La déshydratation,
  • Les variations barométriques dues à la météo ou aux voyages en avion,
  • Les règles (menstruations) avec ou sans cycles irréguliers, les problèmes hormonaux, la grossesse…
  • Les repas riches, gras et copieux surtout le soir,
  • Le chocolat,
  • L’alcool,
  • La pilule qui peut aussi être bénéfique dans d’autres situations,
  • Les problèmes cervicaux,
  • Les efforts physiques,
  • La dépression (mais elle peut être la cause ou la conséquence de la migraine) …

Ces éléments peuvent être isolés : on sait par exemple que la survenue des règles peut suffire à déclencher la migraine. Mais, souvent, c’est l’association de plusieurs causes qui finit par se décompenser en migraine.

 

 

Les douleurs aux cervicales

La cervicalgie  est le terme médical pour décrire toute douleur ressentie à la base du crâne et le long du cou jusque dans les trapèzes. 

Elle est principalement causée par un traumatisme au niveau du rachis cervical.

Entre 30 et 50% de la population mondiale serait touchées chaque année par une cervicalgie. On en distingue deux types :

  • La cervicalgie aiguë qui ne dure jamais bien longtemps.
  • La chronique qui dure bien souvent plus de 3 mois.

Cervicalgie

 

Quels sont les causes principales de la cervicalgie ?

Il existe différentes causes à ces douleurs au cou. Il convient de diagnostiquer, avec l’aide d’un médecin si besoin, de quel type de tension vous souffrez.

Tensions physiques : dues à une mauvaise position de sommeil à une utilisation excessive du muscle ou du tendon à une blessure sportive (collision, blessure) une mauvaise posture au travail ou en conduisant, un mouvement répétitif (peut-être vous retournez-vous trop sur les jolies filles ?) le maintien de la tête dans une position inhabituelle (longue conversation au téléphone), un coup du lapin lors d’un accident de voiture.

Tensions émotionnelles (stress intense) : les cervicales sont très souvent sollicitées et réagissent au stress plus que les autres parties du corps. Parfois les muscles du cou peuvent se contracter et engendrer des douleurs en réponse au stress à l’anxiété ou à la dépression.

Tensions traumatiques (coup du lapin) recevoir un coup du lapin et dangereux et très douloureux. En effet cela produit un tassement des cervicales liés au choc et le rétablissement prend du temps. Beaucoup de personnes souffrent de cervicalgie après un accident de voiture.

Une discopathie dégénérative cervicale: tout le monde ressent l’usure de la colonne cervicale au fil du temps. Il est naturel que les disques perdent graduellement l’hydratation et la capacité d’amortir les vertèbres de la colonne vertébrale. Si un disque dégénère suffisamment il peut entraîner une irritation douloureuse d’un nerf cervical de diverses façons comme une hernie discale un nerf pincé ou des changements dans les articulations qui peuvent causer de l’arthrite.

Une hernie discale cervicale : qui peut presser ou pincer un nerf cervical

Une arthrose cervicale : lorsque le cartilage d’une vertèbre cervicale s’use suffisamment il peut entraîner une arthrose cervicale également connue sous le nom de spondylose cervicale.

Infection : Si une partie de la colonne cervicale s’infecte l’inflammation peut causer des douleurs au cou. La méningite en est un exemple.

Douleur myofasciale : résulte de muscles endoloris typiquement dans le haut du dos ou le cou. Les points de déclenchement (trigger points) peuvent être chroniquement douloureux ou seulement douloureux au toucher. La douleur peut être localisée ou se propager.

 

Comment prévenir et traiter les douleurs aux cervicales ?

Le massage ou l’auto-massage

Souvent employé après avoir appliqué de la glace ou de la chaleur, un massage peut apaiser les tensions musculaires et les spasmes réduisant ainsi la douleur.

Parce qu’on ne peut pas toujours s’offrir les services d’un professionnel l’auto-massage est une bonne alternative qui peut se pratiquer pourquoi pas avec l’aide d’un appareil personnel de massage.

Avec un appareil de massage personnel, vous pouvez vous détendre et soulager vos tensions cervicales. il réduit également vos migraines, en permettant au sang de mieux circuler vers votre tête. Il soulage vos douleurs cervicales en les massant en profondeur. En plus, il procure du bien-être et aide à mieux dormir.

 

Correction de la posture

Si la mauvaise posture cause la douleur au cou alors de simples changements pourraient être la solution. Cela pourrait consister à changer un poste de travail pour devenir plus ergonomique avec une chaise, un moniteur et un clavier positionnés de manière à garder le corps la tête et le cou plus alignés dans une position naturelle ; ou dormir sur le dos avec un oreiller ergonomique. Découvrez 4 raisons d'utiliser une oreiller ergonomique à mémoire de forme.

 

La thermothérapie jumelée à l’acupuncture une solution efficace

 Thermothérapie

 

La thermothérapie est une technique médicale qui consiste à employer un dispositif induisant la variation de la température à des fins thérapeutiques.

La thermothérapie consiste à soulager différents types de douleurs au moyen de la chaleur :

  • Le fait de réchauffer un muscle douloureux y active la circulation sanguine.
  • La chaleur dilate les vaisseaux sanguins et lymphatiques qui l’irriguent.
  • La quantité de nutriments ainsi que l’oxygène et l’eau y circulent donc de façon accrue.
  • Cet afflux sanguin permet aussi l’élimination de toxines, dont les zones douloureuses sont souvent engorgées.
  • Enfin, la chaleur inhibe la transmission de l’influx nerveux : les messages de douleur parviennent au système nerveux central de façon amoindrie ; la douleur est d’une certaine façon endormie.

 

L’acupuncture ou acuponcture est quant à lui un système thérapeutique dont les origines historiques sont très liées avec la tradition médicale chinoise. L'acupuncture consiste en une stimulation de zones précises de l’épiderme : les « points d’acupuncture ». Les techniques de stimulation des points d’acupuncture sont effectuées avec des moyens divers : des aiguilles le plus souvent.

Une technique empruntée de la médecine traditionnelle chinoise présente des résultats remarquables pour soulager la migraine et les maux de tête.

La technique pourrait vous paraître peu orthodoxe, mais c’est réellement efficace. Testez pour voir.

Ces 2 thérapies sont recommandées pour traiter les maux de tête et les douleurs aux cervicales. Comme précisé plus haut, pour lutter contre ces désagréments à votre domicile, il est possible d’utiliser un appareil adapté pour le massage des cervicales.

Cervi-Protect™

Il vous suffit de l’utiliser entre 15 et 30 minutes chaque soir et vous ressentirez une sensation de bien-être général, et l'évacuation de vos douleurs.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur Objectif Sommeil ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

 

Envie de mieux dormir, découvrez comment se décompose notre sommeil.

DIANA FADI-GRAND
DIANA FADI-GRAND


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Pourquoi vous réveillez-vous à 3h du matin chaque nuit ?
Pourquoi vous réveillez-vous à 3h du matin chaque nuit ?

juin 01, 2020 5 minutes de lecture

C'est la même chose tous les soirs. Installé sous votre couette, vous vous préparez à huit heures de sommeil, dans l'espoir d'un réveil plein d'entrain le lendemain. Et puis, c’est le réveil au milieu de la nuit.
Voir l'article entier
23 solutions pour s'endormir plus facilement
23 solutions pour s'endormir plus facilement

mai 29, 2020 7 minutes de lecture

Être incapable de s'endormir naturellement peut être une expérience frustrante, avec des conséquences pour le lendemain. Une solution consiste à prendre des médicaments qui aident à induire le sommeil. Cependant, à long terme, ces médicaments ne sont pas une solution au problème.
Voir l'article entier
Comment lire le soir sans déranger votre partenaire ?
Comment lire le soir sans déranger votre partenaire ?

mai 26, 2020 3 minutes de lecture

De saines habitudes de sommeil peuvent faire une énorme différence dans la qualité de votre vie.

L'une de ces habitudes consiste à se détendre en lisant un livre avant de se coucher, le corps ayant besoin de temps pour passer en mode sommeil.

Voir l'article entier